L’héritage du gardien des marins à Zumaia

07/07/2021

Un marin tombe à la mer et, alors qu’il était sur le point de perdre la vie, il commença à implorer l’aide de Saint-Elme, qui lui apparut et lui dit : « Me voici pour te délivrer du danger. » Il prit le marin par la main et le conduisit vers le navire, qui était déjà loin. Lors d’une autre tempête, des marins, voyant qu’ils étaient en danger, se mirent à prier Saint-Elme et furent aussitôt sauvés. Peu de temps après la mort de Saint-Elme, une merveilleuse huile aromatique se mit à s’écouler de sa tombe et s’avéra être le remède à de nombreux maux des marins, des pirates, des corsaires, ainsi que des braves pêcheurs ayant mis le cap sur Terre-Neuve pour la chasse à la baleine.

Tous ces récits sont des légendes, mais ils sont tous en lien direct avec Zumaia. S’agissant d’une ville côtière, elle a recueilli des histoires au fil des siècles. Il est difficile de connaître ou de distinguer la frontière entre réalité et fantasme. Mais c’est sans surprise que Saint-Elme est le saint patron de la ville compte tenu de la relation étroite entre Zumaia et la mer.

En effet, il a laissé de nombreuses traces dans notre ville, parmi lesquelles la confrérie et la chapelle de Saint-Elme. Toutes deux sont des trésors à découvrir ! Zumaia compte l’unique machine destinée à la vente du poisson à la criée qui était utilisée au Pays basque ; vous la trouverez dans la confrérie de Saint-Elme, l’un des bâtiments les plus historiques et emblématiques de la ville. L’ermitage de Saint-Elme a quant à lui une grande renommée et est facilement reconnaissable. Pour autant, il recèle des secrets bien gardés.

Si vous souhaitez connaître les légendes et les curiosités de ces lieux, vous avez maintenant la possibilité de le faire. L’office du tourisme de Zumaia a organisé des visites guidées pendant le mois de juillet. Du 1er au 29 de ce mois, vous pourrez visiter la confrérie et l’ermitage. La confrérie sera ouverte les mardis et les samedis de 17h00 à 19h30, et l’ermitage les mercredis, vendredis et dimanches de 11h00 à 13h30. Toutes les visites dureront cinq minutes et seront proposées en basque et en espagnol, à un tarif de 1,50 euros. Pour plus d’informations ou pour toute question, l’office du tourisme se tient à votre disposition.

Ne manquez pas l’occasion de découvrir les indices et les histoires laissées par le gardien des marins à Zumaia !